Parmi les nombreux facteurs qui influencent le choix d’une habitation, c’est de loin celui-ci qui aura le plus d’influence. Certes, la conditions et les caractéristiques de la propriété y sont pour quelque chose, mais de façon générale, les consommateurs sont plus conciliants sur ces aspects que sur la localisation.

Localisation, Localisation Localisation!  … mais qu’est que ça veut dire pour vous?

La localisation c’est la région, la municipalité, le quartier, l’emplacement, l’orientation, la proximité au travail, aux établissements scolaires, au transport en commun, aux axes routiers, aux services communautaires, aux centres commerciaux, à la disponibilité des installations et services de loisirs, etc.

Preschool buildingLa localisation a une influence déterminante sur la valeur marchande d’une propriété et par conséquent sur la qualité de vie générale telle que perçue par les résidents ou acheteurs potentiels.

Ici, je vous tire les grandes lignes d’une étude publié au début du mois et qui scrute l’effet de la proximité d’un établissement scolaire sur les proportions et prix de vente au Québec.

 

Parmi les ventes d’UNIFAMILIALES réalisées en 2013 dans un rayon de 1 km d’un établissement scolaire:

  • 31.6 % étaient à moins de 500 mètres d’une école primaire, à un prix médian + 5.7 %
  • 27 % étaient à moins de 500 mètres d’une école secondaire, à un prix médian + 14.2 %
  • 22 % étaient à moins de 500 mètres d’une école collégiale, à un prix médian + 55 %*
  • 14 % étaient à moins de 500 mètres d’une université, à un prix médian  (N/D)

Parmi les ventes de CONDOS réalisées en 2013 dans un rayon de 1 km d’un établissement scolaire:

  • 26.2 % étaient à moins de 500 mètres d’une école primaire, à un prix médian + 13.9 %
  • 28.4 % étaient à moins de 500 mètres d’une école secondaireà un prix médian + 8.2 %
  • 26.5 % étaient à moins de 500 mètres d’une école collégiale, à un prix médian + 12.9 %
  • 35.8 % étaient à moins de 500 mètres d’une universitéà un prix médian + 3 %

Dans un rayon de 1km d’un établissement scolaire, proportion des ventes réalisées à moins de 500 mètres de ce lieu (JLR Recherche immobilière)

Dans les cas des unifamiliales, on constate donc que la proprotion de ventes réalisées à moins de 500 mètres d’un établissement scolaire diminue plus le niveau scolaire augmente.  Quant aux prix, grimpent suivant le niveau de scolarité.  On peut donc en déduire un effet d’offre et demande.

Une tendance opposée se dessine dans le cas des condos dont les ventes sont plus nombreuses à courte proximité des établissement d’enseignement supérieur. Puisque la majorité de ces établissements sont dans des milieux urbains où il y a une plus grande proportion de copropriétés, les prix semblent inversement proportionnels au niveau de scolarité i.e. encore l’offre et la demande.

Il ne sera pas étonnant de constater que les propriétés de proximité scolaire les plus dispendieuses sont de façon prépondérante à Montréal et à Québec, et ce, souvent dans l’ombre des écoles privées alors que les propriétés les moins dispendieuses se retrouvent à l’extérieur des grandes villes, sur la Côte Nord, dans la Mauricie et Lanaudière.

* Données 2011, car 2013 N/D
Source: Étude réalisée par JLR Recherche immobilière et publiée le 8 janvier, 2014
Pour en savoir davantage ou pour consulter le rapport d’étude complet, cliquez ici.
À propos de l'auteur
41 articles à son actif

Annik Joly

Laissez-nous un commentaire

107 queries in 1,014 seconds.
À propos de ce site
Outils